Recherche

A. Balcaen & J. LeGlatin, Éditer (modestement) ...
Jul Gordon, De tels baisers
Rosaire Appel, Soundtrack/s
Gary Colin, Il était deux fois
Démoniak, Eros negro n°4
Démoniak, Eros negro n°3
J.-M. Bertoyas, Pêchez jeunesse !
Collectif, À partir de n°2
L.L. de Mars, Critique & création
Démoniak, Eros negro n°2
C. de Trogoff, Hmm !
Jean-Luc Guionnet, Plafond de verre
Robert Varlez, 9 octobre 1977
Rosaire Appel, Perturbations
Collectif, À partir de n°1
Guillaume Chailleux, Filer
L.L. de Mars, Exposer la bande dessinée?
Démoniak, Eros negro (jouer avec le feu)
Fanny Larpin, En el dolor de la noche
J.-M. Bertoyas, L'Internationale modique
L.L. de Mars, BD et grand public
Robert Varlez, 1968
Noémie Lothe, Imagos
Collectif (50 auteurs), De tout bois
J.-M. Bertoyas, L'Arum tacheté
J. & E. LeGlatin, Polyphème
R. Grandpey, Comment dresser un cheval
Rosaire Appel, Intersections
Loïc Largier, Obscurcité
Jean-Pierre Marquet, Déséblouir
L.L. de Mars, Communes du livre
Collectif, Idiomes & idiots
Michel Vachey, Trous gris
Judith Mall, Beyond halfway beach
Loïc Largier, Des Combats
Robert Varlez, Suit(es)
Françoise Rojare, Mnémopolis
C. de Trogoff, L’Arbre de la connaissance
Yan Cong, Inspiration
Guillaume Chailleux, Fils
L.L. de Mars, Jack Kirby ...
Alexandre Balcaen, Manifeste

Jack Kirby walked through broken porticoes


L.L. de Mars, Jack Kirby walked through broken porticoes

28 pages couleurs en 14 feuilles non-reliées
30 x 40 cm
15 €
février 2016

Parce que le comic book de super-héros lui est aussi familier que la chasse du morse au harpon, L.L. de Mars a décidé de se plonger nu dans l’œuvre monstrueuse de Jack Kirby pour en dégager méthodiquement un ensemble de lignes directrices, se laissant lentement gagner par l'hallucination graphique. Fidèle à son appétit exploratoire, il n’a finalement pas manqué de s’employer à les retraduire en une série de planches aussi iconoclastes que définitivement amoureuses.

De l’appropriation libre d'un riche inventaire de motifs et d'icônes à l’irrévérence outrancière, 28 planches ont été assemblées dans un objet hybride entre le portfolio et le livre géant. Elles présentent une large gamme d’approches plastiques chères à l’auteur, révélant nombre des aspects les plus novateurs et expérimentaux d’un des monstres sacrés de l’industrie de la bande dessinée populaire américaine.

On y constate que quand la désinvolture est abordée avec sérieux, c’est une vraie considération pour l’œuvre disséquée qui s’en trouve dégagée.

Jack Kirby walked through broken porticoes


L.L. de Mars, Jack Kirby walked through broken porticoes

28 pages couleurs en 14 feuilles non-reliées
30 x 40 cm
15 €
février 2016

Parce que le comic book de super-héros lui est aussi familier que la chasse du morse au harpon, L.L. de Mars a décidé de se plonger nu dans l’œuvre monstrueuse de Jack Kirby pour en dégager méthodiquement un ensemble de lignes directrices, se laissant lentement gagner par l'hallucination graphique. Fidèle à son appétit exploratoire, il n’a finalement pas manqué de s’employer à les retraduire en une série de planches aussi iconoclastes que définitivement amoureuses.

De l’appropriation libre d'un riche inventaire de motifs et d'icônes à l’irrévérence outrancière, 28 planches ont été assemblées dans un objet hybride entre le portfolio et le livre géant. Elles présentent une large gamme d’approches plastiques chères à l’auteur, révélant nombre des aspects les plus novateurs et expérimentaux d’un des monstres sacrés de l’industrie de la bande dessinée populaire américaine.

On y constate que quand la désinvolture est abordée avec sérieux, c’est une vraie considération pour l’œuvre disséquée qui s’en trouve dégagée.