Recherche

A. Balcaen & J. LeGlatin, Éditer (modestement) ...
Jul Gordon, De tels baisers
Rosaire Appel, Soundtrack/s
Gary Colin, Il était deux fois
Démoniak, Eros negro n°4
Démoniak, Eros negro n°3
J.-M. Bertoyas, Pêchez jeunesse !
Collectif, À partir de n°2
L.L. de Mars, Critique & création
Démoniak, Eros negro n°2
C. de Trogoff, Hmm !
Jean-Luc Guionnet, Plafond de verre
Robert Varlez, 9 octobre 1977
Rosaire Appel, Perturbations
Collectif, À partir de n°1
Guillaume Chailleux, Filer
L.L. de Mars, Exposer la bande dessinée?
Démoniak, Eros negro (jouer avec le feu)
Fanny Larpin, En el dolor de la noche
J.-M. Bertoyas, L'Internationale modique
L.L. de Mars, BD et grand public
Robert Varlez, 1968
Noémie Lothe, Imagos
Collectif (50 auteurs), De tout bois
J.-M. Bertoyas, L'Arum tacheté
J. & E. LeGlatin, Polyphème
R. Grandpey, Comment dresser un cheval
Rosaire Appel, Intersections
Loïc Largier, Obscurcité
Jean-Pierre Marquet, Déséblouir
L.L. de Mars, Communes du livre
Collectif, Idiomes & idiots
Michel Vachey, Trous gris
Judith Mall, Beyond halfway beach
Loïc Largier, Des Combats
Robert Varlez, Suit(es)
Françoise Rojare, Mnémopolis
C. de Trogoff, L’Arbre de la connaissance
Yan Cong, Inspiration
Guillaume Chailleux, Fils
L.L. de Mars, Jack Kirby ...
Alexandre Balcaen, Manifeste

En el dolor de la noche


Fanny Larpin, En el dolor de la noche

16 pages n&b
19,5 x 26 cm
7 €
Sortie avril 2019
ISBN : 979-10-95922-23-0

Premier livre d’une artiste jusqu’alors inconnue, cet ensemble de collages photographiques réhaussés à l’encre noire et au blanco compose un maelstrom d’images comme arrachées à l’histoire du cinéma muet et offre à la bande dessinée les conditions d’une passionnante aventure plastique.

Articulations formelles, débordements, décadrages, réseaux de lignes, correspondances de masse, échos graphiques, lumière, figuration / abstraction, etc., la liste des propositions et pistes sensibles ouvertes ici est aussi longue que fertile et enivrante.

Repoussant la question de la narration dans ses retranchements, agencé au cœur d’espaces urbains et ruraux littéralement hantés par des ombres en errance, Fanny Larpin interroge avec En el dolor de la noche la disparition des visages et la fragmentation des corps, en s’alliant d’une tension surréaliste puissante et du meilleur effet.

En el dolor de la noche


Fanny Larpin, En el dolor de la noche

16 pages n&b
19,5 x 26 cm
7 €
Sortie avril 2019
ISBN : 979-10-95922-23-0

Premier livre d’une artiste jusqu’alors inconnue, cet ensemble de collages photographiques réhaussés à l’encre noire et au blanco compose un maelstrom d’images comme arrachées à l’histoire du cinéma muet et offre à la bande dessinée les conditions d’une passionnante aventure plastique.

Articulations formelles, débordements, décadrages, réseaux de lignes, correspondances de masse, échos graphiques, lumière, figuration / abstraction, etc., la liste des propositions et pistes sensibles ouvertes ici est aussi longue que fertile et enivrante.

Repoussant la question de la narration dans ses retranchements, agencé au cœur d’espaces urbains et ruraux littéralement hantés par des ombres en errance, Fanny Larpin interroge avec En el dolor de la noche la disparition des visages et la fragmentation des corps, en s’alliant d’une tension surréaliste puissante et du meilleur effet.