Recherche

A. Balcaen & J. LeGlatin, Éditer (modestement) ...
Jul Gordon, De tels baisers
Rosaire Appel, Soundtrack/s
Gary Colin, Il était deux fois
Démoniak, Eros negro n°4
Démoniak, Eros negro n°3
J.-M. Bertoyas, Pêchez jeunesse !
Collectif, À partir de n°2
L.L. de Mars, Critique & création
Démoniak, Eros negro n°2
C. de Trogoff, Hmm !
Jean-Luc Guionnet, Plafond de verre
Robert Varlez, 9 octobre 1977
Rosaire Appel, Perturbations
Collectif, À partir de n°1
Guillaume Chailleux, Filer
L.L. de Mars, Exposer la bande dessinée?
Démoniak, Eros negro (jouer avec le feu)
Fanny Larpin, En el dolor de la noche
J.-M. Bertoyas, L'Internationale modique
L.L. de Mars, BD et grand public
Robert Varlez, 1968
Noémie Lothe, Imagos
Collectif (50 auteurs), De tout bois
J.-M. Bertoyas, L'Arum tacheté
J. & E. LeGlatin, Polyphème
R. Grandpey, Comment dresser un cheval
Rosaire Appel, Intersections
Loïc Largier, Obscurcité
Jean-Pierre Marquet, Déséblouir
L.L. de Mars, Communes du livre
Collectif, Idiomes & idiots
Michel Vachey, Trous gris
Judith Mall, Beyond halfway beach
Loïc Largier, Des Combats
Robert Varlez, Suit(es)
Françoise Rojare, Mnémopolis
C. de Trogoff, L’Arbre de la connaissance
Yan Cong, Inspiration
Guillaume Chailleux, Fils
L.L. de Mars, Jack Kirby ...
Alexandre Balcaen, Manifeste

Mnemopolis


Françoise Rojare, Mnémopolis (d’après Maurice Roche)

32 pages n&b
14 x 20,5 cm
7 €
mai 2016

En 1970, dans le numéro 5 de la revue Change (sous-titré : Le Dessin du récit), Françoise Rojare s'est confrontée à une tentative de réinterprétation graphique d'un des livres les plus marquants de la modernité littéraire de l'époque, le Compact de Maurice Roche.

Portée par un regard remarquablement acéré, Rojare s'est pertinemment nourrie aux hypergraphies lettristes, à la typographie, aux partitions graphiques et à la bande dessinée pour produire 30 planches d'un avant-gardisme vertigineux, aucunement diminué par l'épreuve du temps.

Quelques quarante-six années après sa réalisation, nul doute que la publication autonome de ce Mnémopolis remettra à leur place nombre de pseudo-innovateurs vaniteux.

Mnemopolis


Françoise Rojare, Mnémopolis (d’après Maurice Roche)

32 pages n&b
14 x 20,5 cm
7 €
mai 2016

En 1970, dans le numéro 5 de la revue Change (sous-titré : Le Dessin du récit), Françoise Rojare s'est confrontée à une tentative de réinterprétation graphique d'un des livres les plus marquants de la modernité littéraire de l'époque, le Compact de Maurice Roche.

Portée par un regard remarquablement acéré, Rojare s'est pertinemment nourrie aux hypergraphies lettristes, à la typographie, aux partitions graphiques et à la bande dessinée pour produire 30 planches d'un avant-gardisme vertigineux, aucunement diminué par l'épreuve du temps.

Quelques quarante-six années après sa réalisation, nul doute que la publication autonome de ce Mnémopolis remettra à leur place nombre de pseudo-innovateurs vaniteux.